Brèves

WebTV

Actualité de la scène

Compétitions



GenOne se sépare de quatre joueurs

3983 3

Passée à l'international en août en recrutant le cinq de GhoulsW, GenOne vient de remercier ses quatre internationaux : Bebu "Bibu" Aadil, Arnas "Sterzig" Kavoliunas, Einars "EIZA" Zarans et Jane "aidKiT" Apostoloski.

Sortant d'une fin d'année 2023 loin de ses attentes, l'équipe n'a pas fait beaucoup mieux que de se faire une place en playoffs d'ESEA Advanced avec la seizième et dernière place qualificative, pour finalement y enchaîner deux défaites synonymes d'élimination. En parallèle, cela n'a pas été beaucoup mieux sur toutes les compétitions en ligne auxquelles GenOne a participé, cette seconde place en ESEA Cash Cup étant le seul résultat plutôt satisfaisant.

Dans une interview réalisée avant que les qualifications ouvertes pour le PGL Major Copenhague ne démarrent, Filip "Graviti" Brankovic nous partageait que le groupe faisait encore face à toutes ces "petites réflexions [que] tu ne peux pas dire à quelqu'un".


Bibu et ses partenaires n'auront pas réussi à confirmer les espoirs placés en eux cet été

Dans cette ambiance pas forcément bienveillante en jeu, GenOne s'est avancée sans certitude vers ces qualifications ouvertes où, finalement, ce 32ème de finale perdu contre Space sera sa meilleure performance. D'autant plus décevant que le cinq avait les cartes pour l'emporter face aux Russes... La troisième qualification sera d'autant plus frustrante, non pas pour les joueurs mais bien pour Sébastien "krL" Pérez et les spectateurs, où le 64ème de finale joué contre LOADING montrera une équipe perdue et plus du tout concernée par cet enjeu majeur pour tout joueur qui souhaiterait percer.

Graviti devant s'absenter, c'est sur cette défaite face aux Français que l'histoire de GenOne avec ce cinq s'arrêtera. Ne cachant pas sa déception quant à l'international, le leader constatait que "la scène française idolâtre un peu les internationaux" et qu'il "s'attendait à beaucoup mieux" quant à cette expérience. Par ces mots, krL lui laissant le choix quant à l'avenir de GenOne, on ne serait donc pas étonnés de voir Graviti décider de retourner à un cinq francophone, à moins que les réalités du subtop ne le poussent à donner une seconde chance à l'international, avec d'autres coéquipiers ?

Engagée dans la 48ème saison d'ESEA Advanced, GenOne devra en tout cas connaître rapidement la réponse à cette question afin de défendre sa place à ce niveau. En attendant, la structure ne compte donc plus qu'un joueur sous contrat :

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles