Brèves

WebTV

Actualité de la scène

Compétitions



Nivera annonce son retour sur Counter-Strike

4842 14

Parti rejoindre Adil "ScreaM" Bernlitom sur Valorant en septembre 2021, Nabil "Nivera" Bernlitom vient d'annoncer son retour sur Counter-Strike.

À l'époque âgé de 20 ans, le Belge avait profité de la période en ligne de la scène compétitive pour se faire une place chez Vitality dans ce fameux roster à six joueurs où il pouvait prendre la place de Kévin "misutaaa" Rabier ou Richard "shox" Papillon en fonction des cartes. Aussi impactant que polyvalent, il avait ainsi participé aux victoires lors de la BLAST Premier Fall 2020 et des IEM Beijing Europe de la même année. 

Valve ayant mis fin aux formations de plus de cinq joueurs en sanctionnant tout changement de joueurs par une perte de points dans la course au Major - qui se faisait à l'époque en marquant des points dans certains évènements affiliés -, Vitality avait pris la décision de placer Nivera sur le banc. Si la structure pouvait aussi se séparer d'un autre de ses membres, on apprendra par la suite que la personnalité plutôt introvertie du petit frère de ScreaM ne collait pas forcément avec le reste de l'équipe.


Nivera sous les couleurs de Liquid, sa première équipe sur Valorant

Comptant parmi les plus grands talents francophones du moment, Nivera ne rebondissait pourtant dans aucune autre équipe et prenait donc la direction de Valorant. D'abord chez Liquid puis avec la Karmine Corp, il a pu évoluer aux côtés de son frère, "un rêve d'enfant".

S'ils comptent une 3/4ème place dans le VALORANT Champions 2021 - l'équivalent du Major -, ils n'ont ensuite pas réussi à réitérer pareille performance, tombant à la 7/8ème place en 2022 encore avec Liquid puis ne s'y qualifiant même pas en 2023 avec la Kcorp. Avec elle, ils ont ainsi terminé à la 10ème et dernière place de la ligue EMEA 2023, qui offrait quatre places pour les Masters - qui précèdent les Champions.

Placé sur le banc de la Karmine Corp en novembre dernier avec Alexandre "xms" Forté, un mois après son frère, Nivera et ses anciens coéquipiers ont été libérés hier par la structure. Le même jour, il jouait à deux reprises à Counter-Strike 2 via FACEIT. La veille ? Trois games ! On peut ainsi remonter quelques mois en arrière et apprécier la régularité de Nivera sur le jeu, avec des pointes à cinq ou six matchs sur certaines journées.

Après deux ans sur un FPS aux mécaniques bien différentes, il faudra sûrement du temps à Nivera pour se rapprocher voire retrouver le niveau qui était le sien chez Wonderkids, Heretics puis Vitality, mais aussi pour prouver à la scène qu'il mérite une nouvelle chance. Qui sait, peut-être en commençant par retrouver Python chez System5 ?

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles